Pas de plumaison à vif

«Nous préservons l’homme, l’animal et l’environnement, c’est le mot d’ordre qui régit la production de nos duvets et coussins haut de gamme», explique Remo Tschumper, chef ventes et marketing chez Dorbena. Et, pour cette entreprise de la vallée du Rhin riche en tradition, ces mots ne sont pas vides de sens ; bien au contraire, ce sont des fondamentaux porteurs. Un exemple : Tous les flocons de duvet, les plumes et les poils nobles utilisés proviennent exclusivement d’animaux d’élevage conforme à l’espèce.

Dorbena AG utilise exclusivement les plumes d’animaux morts. Pas de plumaison à vif !

Dorbena garantit que tous les flocons de duvet et plumes proviennent d’animaux morts. Elle se procure en effet les matières premières auprès de fournisseurs qu’elle connaît personnellement et qui sont en mesure de justifier à tout moment de la provenance et des méthodes de plumaison employées. Les flocons de duvet et plumes de toute première qualité proviennent essentiellement d’oies et de canards de Pologne vivant en petits troupeaux chez les agriculteurs. L’élevage parfaitement adapté à l’espèce qu’ils pratiquent, avec beaucoup de fourrage vert et d’étendues d’eau, possède en effet un effet extrêmement positif sur la qualité des flocons de duvet et plumes.

Dorbena utilise par exemple les flocons de duvet et les plumes de «l’heureuse oie d’avoine» de Pologne. Ces animaux vivant en troupeau sont dorlotés dans des fermes leur offrant de grands espaces verts où elles peuvent se promener librement pendant la journée. Les oies ont de l’eau fraîche à leur disposition en permanence, sont essentiellement nourries avec de l’avoine pendant les dernières semaines et leur litière de paille fraîche est changée chaque jour. Ces facteurs contribuent non seulement à améliorer la qualité de la viande, mais aussi à rendre les flocons de duvet et plumes plus blancs et plus volumineux.